Une relecture depuis les études de genre



        Engageant à une réflexion sur la place qu’occupe la création littéraire dans la société, la notion de paratopie créatrice implique un tournant épistémologique dans les études littéraires : « l’écrivain est quelqu’un qui n’a pas lieu d’être (aux deux sens de la locution) et qui doit construire le territoire de son œuvre à travers cette faille même. [Son] énonciation se constitue à travers l’impossibilité même de s’assigner une véritable place » (Maingueneau, 2004 :  84).


    Le concept de genre, du fait qu’il pointe le principe de partition et de division, peut être lu comme producteur de localisations pour les auteur(e)s, mobilisant divers positionnements et scénographies et conditionnant leur réception. Ce numéro propose de penser, à travers l’analyse de différents cas, les rapports de genre comme une modalité, une inflexion particulière, de la paratopie créatrice. Ce sera l’occasion d’explorer les imaginaires socio-sexués du processus créateur, et de revenir sur leur réception.



                                Stéphanie Decante-Araya

 

ISSN 1958-5136